On ne va pas se mentir! je ne vais pas prétendre passer ma vie au jardin pour vous présenter un truc au carré...la maladie et mon traitement me permettent à peine de marcher! J'apprends donc à laisser faire, à voir la nature reprendre ses droits, mes massifs retourner à l'état sauvage, et j'admire les plantes qui veulent bien survivre, en attendant que retrouve ma place dans mon jardin. 

Je vais donc passer un bel été, et vous souhaite également de profiter des beaux jours. Carpe diem

jardin 20182